mardi 4 février 2020

MozartKugeln, Paradeisern und Schlendrian - 2005 : 2020 / Episode 2

Je connais des miroirs qu’il ne vaut mieux pas traverser, qui laissent passer pourtant, chaleureux, des éclats de brillance que l’on prend pour des trésors.





Cependant, que l'on vienne à s’en approcher de trop près au point que notre propre ombre mange l’illusion, et là, la surprise est totale.



Je ne puis décrire autrement cette ville que comme la plus parfaite déconfiture de l’idéal.
Une grandeur passée, figée dans du sucre glace, écœurante et sur laquelle zigzague, à flanc de colline, une laisse à deux colliers.

Vous me trouvez trop dure ?

Mais non, un chien doit savoir très clairement qui est le maître à la maison.

(à suivre)


Vienne 2005 - Paris 2020

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire